Les premiers retours que j'ai eu sur l'HIGHBS-BOK

publié par imrok* le 26/01/2021 highbs-bok écriture

Parce que je souhaite le plus rapidement possible proposer le premier livret de l'HIGHBS-BOK, j'ai commencé à faire lire l'ouvrage pour en connaître les limites.

Mon panel était composé :

Voici ce que j'ai appris, et ce sur quoi je souhaite travailler.

Tout-un, rayons et goutelettes

Une nouvelle langue, c'est lourd

Parmi les retours que j'ai eu, le plus fréquent concernait l'ABS-LANG : le langage spécifique de l'univers de l'HIGHBS-BOK.

Je le conçois c'est perturbant.
Ca demande du process mental, de l'attention ou de la mémoire, ou même de retourner chercher de temps en temps une définition à une page précédente …

Mon but, plutôt est de proposer une expérience de lecture fluide, notamment pour plus facilement entrer et rester dans un mode hypnose.

Plusieurs options s'offrent à moi :

Ainsi, je pense que la solution est d'introduire des termes beaucoup moins souvent, quitte à devoir en supprimer, et de les répéter plus souvent.

C'est un travail (écrémage) qui m'intimide un peu, mais qui semble nécessaire.

Goutte diffractant la lumière du tout-un

La temporalité, la structure du récit

Un point extérieur à moi puisqu'il m'a été fait remarqué que les différentes séquences temporelles de l'histoire n'étaient, pour une première lecture, pas très clairement identifiables.
Surtout leur enchaînement.

Pour moi c'est évident, les sept ERAS se déroulent de façon très claire.
Mais pas pour le premier lecteur.

Je n'ai pas encore ré-ouvert l'HIGHBS-BOK depuis les derniers retours que j'ai reçu, mais je suis très curieux d'identifier les bornes "historiques" sous ce jour nouveau.

Afin notamment de pouvoir en améliorer la saisie par les lecteurs.

Rivières d'or, et d'eaux

Moins d'illustrations ?

Initialement, il n'y avait dans l'HIGHBS-BOK (livret 1) qu'une poignée d'illustrations.
Certaines sur des pages vides, d'autres n'occupant qu'une petite place sur les pages.

Après élaboration, je suis parti sur des illustrations adaptées pour les double-pages (celles qui décorent l'article).

Un piste d'amélioration que l'on m'a avancé serait finalement de réduire la quantité d'images, de "répéter plusieurs fois la même image".

Je pense en tout cas réduire la quantité de symboles dans les illustrations, essayer de figurer moins de choses par ce medium et être encore plus progressif sur entre les pages.

Face aux prémices de KANG, déjà s'élève l'adamantin

Un travail sur les temps

Cela rejoint le second point, mais il faut que je fasse attention à l'usage des temps de conjugaison.

Et ce, afin de faciliter le repérage du lecteur entre les différentes ERAS, étapes de l'histoire.

Le travail sur une idée

Je le met ici, comme ça je pourrais plus facilement dire dans le futur : "puisque je ne cesse de vous le répéter" :P

Un double retour concernant le contenu a été : ça parle d'un dieu.

En fait, l'HIGHBS-BOK parle d'une idée, d'un idéal … Le tout-un.

Ce n'est pas quelque chose d'actif comme certains religieux aiment à l'imaginer, mais plutôt le Purusha des hindouistes.
Un principe passif, déjà parfait mais impalpable face à la Prakriti, le chaos des existences.

Enfin, de ce que j'en comprends.

Je pense qu'il faut que je clarifie ma position, car il s'agit d'un des concepts les plus importants à mes yeux.

Sous le tout-un, KANG agite les rivières

Conclusion

Toujours, toujours l'UX (expérience utilisateur).

Comme on me l'a fait très justement remarqué, ce n'est plus possible pour moi de lire l'HIGHBS-BOK comme si c'était la première fois.

Pour moi, tout est clair … mais les époques et les idées doivent être présentées plus distinctement et plus doucement pour tous les autres lecteurs ;)

Sur ce, au travail !

Retour ARTICLES / HUB (accueil)