Réfléxions sur le financement de l'HIGHBS-BOK et les storyboards

publié par imrok* le 11/10/2020 entrepreneuriat highbs-bok.art imrok.fr

Depuis que je suis re-passé freelance (lien vers mon profil Malt),
Le rapport temps / argent est devenu omniprésent.

La marge se creuse avec le temps gagné.

Mes projets ont commencé à porter la marque de cette pensée "rentable".

Quelle valeur a le temps que je passe sur
le framework kami.js ?
Sur l'HIGHBS-BOK ?
Sur mes autres canaux et activités ?

C'est une loi difficile de la vie,
Que l'on a tendance à masquer derrière le cosmétique :

Pour vivre, il faut travailler.

Il faut aller chercher de l'énergie,
En en dépensant le moins possible.

Mon activité entrepreneuriale

C'est un concept connu en permaculture,
Comme dans le sens commun :

Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

J'en parlais dans un récent article sur Medium,
À force d'insister dans un domaine on en acquière l'expertise,
et donc une meilleure rémunération.

Mais dans cette expertise réside le danger
De la disparition de la niche à laquelle elle se rattache.

En focalisant mon activité entrepreneuriale sur
Le développement web uniquement,
Je prend un risque en même temps que j'accélère mon gain d'expertise.

Mais parmi les modes de pensée,
Il y a les spécialistes,
Les généralistes et les pensées motif.

Ce mode de fonctionnement (gain d'expertise => rémunération)
n'est pas nécessairement adapté à tous les profims.

Pour ma part, la pensée motif,
et sa soif inextingible de nouvelles instances,
Cherche le compromis entre les deux :

En poussant jusqu'à obtenir le motif.

À propos de l'HIGHBS-BOK

L'idée de proposer une histoire publiquement,
sur internet,
Et son site open-source,
est un business-model complet à inventer.

La problématique derrière est la rémunération de
mon travail sur ce projet à la fois
d'écriture, d'abstraction et de développement.

En fait, pour m'inscrire et me fixer dans
une activité que j'aime,
Il faut que je puisse en vivre.

La première piste est l'utilisation
de plateformes telles que Tipeee ou Patreon.

Déjà à ce stade se pose la
nécessité de réaliser un travail communautaire important,
régulier, intéressant
et qui donne envie de me sponsoriser.

La seconde piste est le vente de produits dérivés :

La troisième piste est l'abonnement pour
l'accès aux commentaires écrits et vidéos,
poser directement ses questions sur le site
Et d'autres services à imaginer.

Les storyboards, sur imrok.fr

La question est encore plus délicate pour
les storyboards que j'essaie d'archiver sur le site.

Leur valeur, a priori, est bien moindre que
l'HIGHBS-BOK dans sa version exposée/exposable.

Toutefois, je pense qu'à titre d'exemple,
Toutes les formes de progression dans un
travail, une oeuvre, une entreprise
a vertu à être exteriorisée et partagée.

Ce contenu plus personnel
exprime également mon état d'esprit
au moment où je l'ai réalisé.

De là à me faire rémunérer le temps,
Pourtant très clair à établir,
passé à scanner, retraiter et transcrire les
centaines de pages concernées …

Qui cela pourrait-il intéresser ?

Retour ARTICLES / HUB (accueil)